09 novembre 2009

Fin de semaine

Bon pour essayer de combler mon retard de notes, je vais expédier un peu la fin de semaine. C'est en effet un exercice de mémoire maintenant, autant que de cuisine. Pour l'instant, j'ai aucune idée de ce que j'ai bien pu manger jeudi soir. Pas la moindre: l'amnésie totale. J'espère que ça reviendra. Vendredi soir pas de grande originalité, simplement des spaguetti avec une sauce bolognaise maison (qui sortait du congélateur que je bénis). C'est une de ces choses qui font d'autant plus plaisir que lorsqu'il suffit de les dégeler, elles ne demandent aucun effort.
Samedi, on a invité des amis à manger des crêpes, et j'ai fait une pâte à galettes au sarrasin en plus de la pâte à crêpes normale: c'est super bon pour les crêpes salées et c'est moins lourd parce que ça contient beaucoup moins d'oeufs et pas de lait. Comme idées à mettre sur les crêpes (en plus des classiques jambon-fromage): épinards, tomate, brie, oeufs de lompe pour les salées;
compote de pommes (maison), sirop d'érable, beurre salé-sucre, glace, ... pour les sucrées.

Pour la farine de sarrasin, celle qui me restait était importée de Bretagne, mais il doit s'en trouver à Globus je suppose. Je vous dirai: comme il ne m'en reste plus, il faudra bien que j'en trouve.

Dimanche soir j'ai fait un Flammenkuchen.
Comme j'étais flemmarde, j'ai acheté la pâte à pizza toute faite, mais le mieux c'est de faire soi-même la pâte avec 250g de farine (pour 2), comme de la pâte à pain, avec éventuellement un peu d'huile d'olive.
Il faut étaler la pâte très fin, comme pour une pizza à l'italienne, voir plus.
Pendant ce temps faire préchauffer le four à 250 degrés (ça s'appelle pas Flammen pour rien).
Mélanger un pot de crème acidulée avec une cas de demi-crème, poivre, muscat.
Couper 2 oignons et les faire revenir à la poele jusqu'à ce qu'ils soient bien dorés.
Etaler d'abord le mélange de crème sur la pâte, puis répartir les oignons. Ajouter ensuite des lardons ou des tranches de lard. Saler au gros sel (attention à la quantité).
Mettre au four 10-15 minutes dans la moitié inférieure mais pas tout en bas.
Servir avec une salade verte (pour nous c'était le retour du rampon).

Variante pour un apéritif salé: mettre juste le mélange de crème, des herbes de provence et du gros sel.

Voilà, comme ça je vous aurai quand même mis une recette, tout en rattrapant mon retard, jeudi mystère excepté. Ah et autre bonne nouvelle: j'ai acheté des piles pour mon appareil photo. Donc vous aurez peut-être du visuel bientôt.

Sinon vous aurez constaté que ma cuisine reste très Suisse et traditionnelle, avec des escapades nordiques. C'est peut-être aussi le temps qui veut ça, mais n'hésitez pas à me suggérer des recettes (notamment asiatiques, parce que j'aime beaucoup ça mais je n'ai pas beaucoup d'expérience en la matière).

Posté par zenobia à 18:07 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires sur Fin de semaine

    mmmmh... la Flammeküsche (prononcé à la vaudoise) !! Je rêve d'essayer ça. Je le note

    Posté par Carine C., 09 novembre 2009 à 19:41
  • Bon, à part ça, il paraît que c'était une version "allégée", tes recettes? Entre la Flammenkuchen et le gratin, ça dégénère un peu

    Posté par Carine C., 09 novembre 2009 à 19:42
  • Non non, c'est juste le défi qui est allégé. J'ai rien promis pour les recettes ! C'est le temps gris et pluvieux qui veut ça, et aussi le fait qu'on a un rythme nutritionnel assez spécial le week-end qui fait que la Flamme, c'est à peu près tout ce qu'on a mangé (comme repas, le reste c'était du grignotage... oui nous menons une vie de dilettante le dimanche). Et voilà, je commence à me justifier. Non promis, je vais revenir à des trucs plus légers. Pas lundi soir en fait. Oups.

    Posté par Bibine, 09 novembre 2009 à 21:33
  • Dis, tu m'envoies ta recette de pâte à crêpe au sarrasin? :-9

    Posté par Carine C., 13 novembre 2009 à 20:28
Poster un commentaire